Elles bougent…

C’était la première fois que je participais à une rencontre du réseau de femmes Elles bougent. Bien qu’ingénieur de formation et convaincue que les femmes n’ont pas encore trouvé leur place dans l’entreprise, je n’avais jamais, jusqu’alors, pris le temps d’en savoir plus. Mardi soir, je suis revenue impressionnée par la beauté qui rayonnait de ces femmes et j’ai compris que j’avais eu tort.

Crédit photo : © yanlev – Fotolia.com

Accueillant ce que ces femmes montraient d’elles-mêmes comme un cadeau, je buvais ce qui se dégageait de ce petit groupe, consciente de la chance que j’avais d’être auprès d’elles. Je rammène avec moi l’espoir qu’elles portent et la passion qui les anime. Je reste convaincue qu’un jour, elles feront changer le monde.

Elles étaient belles, si belles. Le savent-elles seulement ?

1 – Belles dans leurs intentions

Elles bougent est un réseau de femmes ayant choisi une carrière technique et souhaitant partager leur expérience avec la jeune génération pour transmettre leur passion. En tant que marraines, elles organisent des rencontres avec des jeunes lycéennes ou collégiennes leur montrant que technique et féminité sont compatibles. Mardi soir était une rencontre entre marraines, le but était de coordonner les différentes actions de Elles bougent sur la région.

Belles dans leur intention d’aider la jeune génération, mardi soir, toutes ces femmes avaient fait le choix de prendre du temps sur leur temps si précieux. Elles avaient trouvé le moyen de faire garder les enfants, de préparer le repas à l’avance, de gérer leur emploi du temps avec leur chef toujours aussi demandeur (et ne comprenant d’ailleurs pas l’intérêt de ce genre de réunion !). Elles avaient négocié avec leur conjoint pour qu’il prenne en charge la maisonnée en leur absence.

Elles avaient créé dans leur emploi du temps, ce créneau de temps pour elles-mêmes et elles choisissaient de le dédier à aider les autres ! Depuis quand n’avaient-elles pas réussi à voler du temps pour elles-mêmes ?

Belles dans leurs intentions, elles avaient décidées qu’aider les jeunes femmes étaient une priorité dans leur vie et elles avaient choisi d’y consacrer un temps précieux pour elles.

2 – Belles dans leur passion

Moi-même ingénieur de métier, il y a bien longtemps que j’ai quitté la technique pour m’intéresser au changement et à l’accompagnement des individus. Je ne me souviens plus de la dernière fois où j’ai ressenti une telle motivation pour la technique. Le slogan de Elles bougent est « Transmettre la passion, susciter des vocations ». Dans leur rôle de marraines, ces femmes étaient parfaites de conviction, de motivation et d’engagement pour la technique et le métier qu’elles se sont choisies ! Je crois que j’étais la seule à avoir changé de voie…

Belles dans leur passion, elles ont presque réussi à me faire regretter d’avoir quitté cette filière ! Mesdames, vous êtes nées pour être marraines, votre conviction fait plaisir à voir et a de quoi inspirer plus d’une. Les jeunes femmes ou jeunes filles qui vous rencontrent ont bien de la chance.

3 – Belles dans leur dynamisme bienveillant

La salle vibrait de joie, d’énergie, de rires et de légèreté. Le garçon de café allait et venait, le sourire aux lèvres, heureux de voir ce groupe si vivant et dynamique. Il y avait tant d’énergie autour de cette table, que nous aurions pu nous croire au départ d’un tour de France où à la veille de l’ascension de l’Everest. Chacune y allait de son anecdote, de son conseil, proposant sans relâche une écoute bienveillante à sa voisine.

Ce dynamisme bienveillant si caractéristique des femmes me surprend toujours quand nous sommes entre femmes. Comme si la présence des hommes nous empéchait de le vivre pleinement. Mais ceci est un autre débat… Peut-être l’objet d’un autre article…

De tout âge et de tout horizon, on aurait pu se croire à une réunion de famille. Les plus âgés apportaient leur sagesse sur les évènements de la vie et les différentes façons de les vivre. Les plus jeunes apportaient leur dynamisme et leur vivacité. Ruant dans les brancards, elles étaient prêtes à déplacer les montagnes sous l’œil attendri de celles qui ont essayé avant elles, s’y sont cassé les dents mais y croient encore. N’ayant plus l’énergie pour le faire elles-mêmes, elles étaient ravies d’épauler les plus jeunes, espérant ainsi les conduire vers le succès. Le proverbe Chinois prennait ici tout son sens: Si je n’ai pas le temps de le faire aujourd’hui, je le ferai demain. Et si je n’ai pas le temps de le faire demain, mon fils, ou ici plutôt ma fille, le fera pour moi…

Belles dans leur dynamisme, bienveillantes, elles répondaient présentes à chacune des sollicitations. Elles me donnaient l’impression que le simple fait de se retrouver et d’avoir pris du temps pour elles-mêmes, leur donnait un crédit illimité d’énergie.

Mesdames,

  • belles dans vos intentions,
  • belles dans votre passion,
  • belles dans votre dynamisme,
  • belles dans votre bienveillance,

rien ne peut vous résister…

rien sauf le manque de confiance en vous.

Je vous dédie cet article. Puisse-t-il vous rappeler le joyau que vous portez en vous et que vous représentez si brillamment!

 

Et vous, comment voyez-vous la place des femmes dans notre monde actuel ? Quel futur envisagez-vous pour elles? 

Laissez votre avis dans les commentaires prévus à cet effet à la suite de l’article.

 

Please note: I reserve the right to delete comments that are offensive or off-topic.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.